Archives de catégorie : Vélo Voyage

Zone d’insécurité en Amérique du Sud.

Voilà quelque zone d’insécurité en Amérique du Sud lorsque l’on voyage à vélo :

  • Côte pacifique du Pérou,
  • Côte pacifique de l’Équateur :
    • Région Esmeraldas et Guayaquil
    • Village d’Atacames ( a éviter !  )

Ces zones d’insécurité ont été le fruit de mon expérience et  m’ont été reporté par des voyageurs à vélo pendant mon voyage de avril 2014 à septembre 2015.

 

Le bilan matériels.

Voilà le bilan matériel après mon tour du monde de 18 mois et 31322 kilomètres :

Vélo Surly avec groupe LX :

  • Super vélo, selle brooks très confortable
  • Cadre robuste
  • Aucuns rayons de cassé (36 rayons)
  • Changement de la cassette de pédalier après plus de 30000 km
  • Aucun problème avec les portes bagages, acier entamé avec les frottements des bagages.
  • La surface de freinage des jantes est bien creusée, mais vu le nombre de kilomètres, c’est normal !
  • J’ai changé deux fois de pneus, une fois en Australie et une autre à Ushuaïa (Schwalbe Marathon Original puis Marathon plus tour). 
  • Environ 20 crevaisons
  • La béquille latérale Ergotec Extrem à bien tenu, juste la partie plastique de cassé.

Sacoche avant (Carradice): 

  •  Pas parfaitement étanche lors de pluies intenses.
  • Solide

Sacoche arrière (Ortlieb) : 

  • Parfaitement étanche
  • Solide, sauf pour certains crocs de chien !

Sacoche guidon (Ortlieb) : 

  • Bien
  • Seulement un trou apparut après 16 mois.

Tente Hilleberg Nammatj 2: 

  • Super tente, tiens dans toutes les conditions, vent, pluie, soleil, …
  • Bien étanche.
  • Facile à monter et démonter.
  • C’est un très bon choix.
  • Un peu lourde et grande pour une personne.
  • Les fermetures zip sont cassées, j’aurai du les brosser plus souvent. Le sable d’Australie a été fatale.

Réchaud MSR: 

  • Correct, il faut souvent le nettoyer.
  • J’ai cassé la pompe une fois, il faut donc prévoir une pompe de remplacement pour un voyage de plus de 6 mois !

Matelas Thermarest : 

  • Confortable, léger
  • Bonne isolation thermique
  • Résistant
  • Devenu poreux après 17 mois.

En conclusion, je suis très content de mon choix de matériels, si c’est à refaire. Il y a très peu de choses que je changerais, peut être les sacoches avant.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à me contacter.

Retour au point de départ.

La Vélodyssée

Un dernier regard sur la belle ville de Bordeaux, et j’ai repris la route vers la Bretagne en suivant la Vélodyssée. Cette piste cyclable EuroVelo n°1 longeant l’océan Atlantique permet de relier Roscoff à Hendaye sur 1200 km. Elle est parfaitement plate, pas de voitures et de nombreux cyclistes, dans une magnifique nature, que du bonheur !

dune_pylaDune du Pilat

La piste cyclable passe à coté de la dune de Pilat, la plus grande dune de sable d’Europe (environ 100 m de hauteur). Elle offre une magnifique  vue sur les paysages alentours.

maison_pecheur

Cabane de pécheur prêt de Royan.

Arriver à Royan, j’ai continué à suivre la côte atlantique avant de prendre la direction de la ville de Tours.

loireAveloLoire à vélo entre Saumur et Tours

Arriver en Bretagne (Breizh)

Je suis arrivé en Bretagne par la ville de Redon situé au bord de la vilaine.

redon_portPort de Redon

Ensuite, j’ai pris la direction de la ville de Vannes au bord du golf du Morbihan.

vannes_2Maison à colombage dans le centre de Vannes

lavoir_vannesAncien lavoir à Vannes

JosselinLe Château du village de Josselin

Traverser de la forêt légendaire de Brocéliande.

chene_broceliandeChêne centenaire de la foret de Brocéliande.

Le samedi 26 septembre, j’ai franchi la ligne de départ d’il y a 17 mois 1/2, qui affiche maintenant la ligne d’arriver. Voilà mon voyage à vélo, autour de cette merveilleuse planète est terminé.

La terre est bien ronde

Je franchis la ligne d’arriver avec toutes les personnes qui on voulu m’accompagner pour les derniers kilomètres. Je pose mon vélo, et s’en suit une séance d’embrassade et de serrage de mains avec ma famille, voisins et amis venu spécialement.

Fin du nomadisme

arriver_nicoL’arrivée

Voilà, devenu nomade pendant 538 jours, je retourne dans la vie sédentaire. Je retrouve ma famille, mes amis et le confort. Sa va changer de dormir dans ma tente sur un matelas gonflable  qui c’est dernier temps n’étais plus qu’un bout de tissu sans air.

Tous me semble inchangée, c’est peut être mon regard, qui lui à changer ….

Remerciements

Je tiens à remercie tous les personnes qui m’ont encouragé, aidée, écrit et hébergé durant ce voyage. Puis tous les personnes que j’ai rencontrées et accompagnées sur la route.

Fin